vendredi 2 mai 2008

Hail Hail, Hailé !




La foi rasta s'étant illustrée pleinement dans les pages de la Reggae music, je lève un peu le niveau du débat en vous interrogant sur la raison d'être de cette impulsion mystique, vecue par tous ces musiciens, insulaires et sans racines.

Alors, un peu d'histoire :

Descendants d'esclaves, les Jamaïcains ont conservé des anciennes générations, le devouement christique et les règles de sainteté dictés par la Bible. Avec l'émancipation, des groupes plus ou moins regroupés autour d'un chef, d'une congrégation, ou simplement d'une cour de ghetto, allaient ensemble refaire l'histoire et analyser la similitude de leur sort avec les Juifs persécutés. Ils douteront vite de la représentation d'un Dieu blanc dans un pays Africain, dictée par des occidentaux blancs qui les asservissent dans un pays qui n'est pas le leur... Les premiers balbutiements politiques amèneront l'indépendance du pays, et quelques-uns des leaders noirs les plus progressistes seront écoutés par ces premiers rastas. Marcus Garvey sera ainsi le déclencheur, faisant tourner leur regard vers l'Afrique, leurs racines. Dès lors, la fusion dynamique entre les volontés politiques, la ferveur et la dévotion mystique, et la création artistique, seront toujours traduits dans leur musique. Leur volonté de se battre et défendre leurs droits, mais aussi de vivre dans l'Amour et la Paix, et l'espoir de rejoindre la Mère Afrique sera à jamais leur message.



On célèbre aujourd'hui le 77ème anniversaire du couronnement de sa majesté impériale, Hailé Selassié 1er, Roi des Rois, digne héritier et descendant direct du Roi Salomon et de la Reine de Saba, Makéda, Lion de Judée, incarnation divine qui avait été prophétiquement annoncé par le Jamaïcain Marcus Garvey. Sa disparition entouré de mystère a ajouté une plus grande force de persuasion, propulsé par le succés international du REGGAE. De façon immuable, encore aujourd'hui, les rastas défendent cette puissante foi, en repoussant les critiques de ceux qui veulent mettre en doute sa divinité. De Duke Ellington à Donald Byrd, la musique noire américaine a elle aussi rendu hommage à ce Messie libérateur ...



- Vous cultivez le souvenir, rendez-vous sur : http://www.time.com/time/covers/0,16641,1101301103,00.htmlPar ce lien, vous pourrez lire l'évènement comme si vous y étiez...
-L'Ethiopie est entré en retard dans le troisième millénaire il y a un mois, (ou sommes-nous en avance?....). Beaucoup de pages internet en parlent, et montrent ce pays sous toutes ces coutures : honnetement, il n'y a pas un site qui soit moderne, vivant, et actuel. Mais cette région d'Afrique est une des plus reculée, et peu tournée vers le progrès technologique... Quant à Rastafari, de nombreux sites en Anglais produisent sur la toile du net des informations inéstimables pour tous ceux qui veulent encore essayer de comprendre... mais peu mettent en lumière toute la Vérité : Pour avoir des renseignements surs, essayez plutôt : http://rastaites.com/ qui fourmille d'infos, calendrier éthiopien, news du jour, photos et speeches de Selassié lors de ces voyages dans le monde... J'ai pas encore tout vu ! Mieux, un rasta fou (RAS ADAM) a fait le listing de tous les sites se référant à Rasatafari : Dommage que ceci soit un peu obsolète, car beaucoup de pages ne fonctionnent plus, mais vous pouvez toujours surfer à partir de : http://web.syr.edu/~affellem/raslinx.html. Parmi eux, le récit publié en 2005 de la visite de sa majesté en Jamaïque. Pour un petit résumé, mieux vaut aller à http://www.jahworks.org/music/BookofMemoryExcerpt.htm
- Le livre le plus connu sur la question est sans doute le livre de Leonard Barrett "The rastafarians", et il y a un site qui a transcrit le texte dans son intégralité pour le lire ! L'auteur doit être vex, je ne vous mets donc pas le lien directement, mais si vous le voulez, contactez moi...

Sur You - Tube, j'ai eu l'occasion de voir récemment quelque chose que peu d'historiens du reggae avaient relevé : Hailé Sélassié écoutant le Nyabinghi des Mystic Revelation of Rastafari !!!!!!

- Tout le reste est dans la bible disait I Jah Man, un chapître par jour ! Pour celà, Internet a pu nous mettre à disposition LE site biblique qui permet de lire n'importe quelle bible en n'importe quelle langue : http://www.biblegateway.com/ Vous y trouverez toutes les pages et les versets faisant référence à un personnage de la Bible en particulier (recherche par mot-clé), la version en Français, ou en Ahmarique, si vous savez la lire...