jeudi 25 juin 2009

Un disque d'été

Que vous soyez seul ou accompagné cet été, sur une île déserte (cela existe encore ?) ou sur les grands boulevards des capitales européennes, il vous faudra emporter dans votre MP3 ou vos bagages ce petit bout de femme au parcours assez inhabituel pour s’y intéresser: Un premier opus R’n B et soul, puis une virée Rock et Blues pour ensuite se mettre dans la peau de Billie Holiday ! Nomade et sans valises, on la retrouve au sein du duo franco-allemand Koalas Desperadoes, leur projet « outernational » où participaient 15 pays différents… Teka, aussi patron du label Rootsdown, a entraîné cette Suédoise (d’origine Ougandaise) dans des courants plus chauds, à surfer ses interprétations musclées et gaies sur des rythmiques jamaïcaines appropriées… Restant elle-même, une Kokoo girl crémeuse et rayonnante (empruntant même un look à la Joséphine Baker), son talent indéniable la place au niveau de Ayo ou de la divine Grace Jones et sa jeunesse contagieuse (« Take the train ») nous rappelle même Amy Winehouse. La façon d’aborder différents univers musicaux est très enjouée, naïf parfois, jamais nunuche. Partenaire particulière pour regarder la « lune briller » ou danser dans un « pays de Liberté », c’est à « prendre ou à laisser » mais moi je sais déjà « avec qui je vais faire un tour » pendant ces vacances, ces quatre titres tournant déjà en boucle dans mes oreilles… X – Ray