jeudi 11 septembre 2008




Cet été encore, vous avez peut-être pu vous régaler en allant à un des Festivals Reggae organisés en Europe ou ailleurs : A Upsala (en Suède), vous auriez pu rencontrer la Police du coin, soucieuse de faire une bonne action en arrétant tous les fumeurs : Ayant trop de travail devant la scène, ils sont allés arrêter backstage de nombreux artistes (dont Sean Paul, rumeur démentie par ses managers, pour cause d’image de marque ?) et semer le trouble dans la programmation. Ici, vous l’avez su via ce blog, le Ja Sound Tour a été annulé, et le seul concert reggae de la région a été celle de Tiken Jah Fakoly (un set nouveau pour un nouveau public, mais plein d’énergie, soutenu notamment par la présence d’un nouveau batteur) sur la presqu’île du Gaou… En Jamaïque, la joie des médailles olympiques s’est envolé lors de très violents ouragans, et il y a bien longtemps que la magie du Reggae Sunsplash a disparu de la scène. C’est en fait en 1998 que la compagnie Reggae Sunsplash International a organisé le dernier concert, en Fevrier cette fois (il avait lieu en général au mois d’Aout) et pour fêter la naissance de Bob, et celle du Summertime Sumfest actuel. Etaient programmés alors Lauryn Hill, les fils de Bob, Jah Mason (déjà), Sean Paul, Red Rat et Tanya Stephens, Dennis Brown et Gregory Isaacs représentant le roots, avec Pablo Moses et Kiddus I !.
Rien à voir avec la première affiche de 1978, dont certaines images semblent avoir glissé dans la vidéo du reportage sur le « One Love Peace Concert » programmé un peu plus tôt cette même année. UNE AFFICHE DE REVE ! Jugez plutôt :
ALTHEA AND DONNA
DENNIS BROWN
U-ROY
BYRON LEE & THE DRAGONAIRES
SUGAR BELLY
TOOTS & THE MAYTALS
HEPTONES
JOE HIGGS
BURNING SPEAR
BERES HAMMOND
CULTURE
WAILING SOULS
RAS MICHAEL & THE SONS OF NEGUS
SOUL SYNDICATE
INNER CIRCLE
THIRD WORLD
L’événement s’est déroulé du 23 au 30 juin 1978 à Jarett Park. Organisé par Synergy, une boîte de production composé de Tony Johnson, Ronnie Burke, John Wakeling, et Don Greene, il a été ignoré des médias de l’époque (quel erreur !), mais par la suite a connu des instants magiques et des heures de gloire : Celui de 1981 a été le premier sorti en vinyl, et a connu un énorme succés, il s’est internationalisé en 1984, et s’est ouvert à la World music au début des années 90. Malheureusement, toujours peu soutenu par les collectivités (et sans cesse déplacé de ville en ville), il a perdu de sa saveur et a suivi le Reggae dans sa chute…
On vous rappellera régulièrement sur ce blog le contenu précis des programmations faites chaque année de 1978 à 1998. Vous pouvez aussi demander à connaître un line-up d’une année précise, en m’envoyant un mail. En prime, l'affiche (pas mal non plus) de 1979 ...



DOCTEUR X-RAY