mercredi 17 septembre 2008



REGGAE ORBITUARIES - GOING TO ZION -
Une année encore terrible pour le Reggae qui a encore perdu de grands artistes (Mickey Dread, Roy Shirley, Johnny " Dizzy" Moore, sans oublier la mère de Bob Marley), mais aussi des producteurs fameux comme Larry Lawrence (labels Bamboo, Fight, Ethnic fight)Joe Gibbs (ses labels - Almagated par exemple, son studio, et ses musiciens les Professionals).

Très récemment, on a appris la perte de Bertram Brown. J'avais déjà souligné son importance ici (dans la bio de Rod Taylor), et on gardera encore en mémoire l'album de Sylan White (Africans Unite, une perle), On se souviendra aussi longtemps de ses repress pas fameux, mais qui sous le récent label Cornerstone, et sous le plus anciens Freedom sounds, ont comblé les admirateurs du vrai reggae brut, Riddims from the street, Lyrics from the ghetto.



A en croire les Forums sur Roots Archives, il n'avait pas quitté son business, et je l'avais moi même croisé une fois en 1994. Il a eu une petite production, mais qui a fait avancer le Roots, à une période où le Dancehall était déjà le roi. Il était intègre...

On reste donc scotché par cette disparition, dans le désintêret le plus total, et l'on compte désormais près de 200 noms de Jamaïcains qui s'en ont allés, et qui ont laissé sur des platines, quelquepart, le témoignage d'une époque... S'en est allé aussi Eloquent, jeune prodige jamaïcain récemment invité sur la scène du Balthazar à Marseille par les Aubagnais du Kabba Roots. Mauvaise augure, Scali le Selecta' avait été retenu par Babylone très longtemps... C'est au terme d'une altercation avec sa copine qu'il a mortellement blessée, qu'il s'est pendu, dans son jardin, croyant l'avoir tué !



A bientôt, pour j'espère des nouvelles moins morbides !