vendredi 10 décembre 2010

Cher Père Noël, pas toi le vieux barbu qui vient du froid des montagnes avec tes rennes et ton manteau de neige, qui pousse à la consommation en ces temps difficiles et oublie systématiquement ceux qui n’ont rien toute l’année ; je préfère parler à cet autre barbu, celui qui surfe avec les dauphins toute l’année, et ne sort guère de sa case sur son île déserte qu’une fois dans l’année, pour distribuer des récompenses aux plus méritants : Alors, man, Irie ? J’ai deux trois trucs à te soumettre; d’abord si ta hotte n’est pas pleine, tu peux offrir le dernier Dezarié à tout le monde. Il y a aussi le dernier Midnite, « Momentum », mais ce quatrième opus de la belle Dame des Iles vierges transcende l’auditeur qui veut bien prendre le temps de l’écouter, de faire une pause sur sa vie, ouvrir les yeux et laisser son âme élevé. Vous devez penser que je suis amoureux, ou réfugié dans une secte, pas du tout, j’ai juste été touché par ses dix prières musicales sans étiquette. Ce n’est plus du Reggae d’ailleurs !

Tu n’as pas de chance cette année, les sorties cd ont été si pauvres que tu dois te demander quoi leur donner… Question livres, on saluera l’idée de la Boutique des Artistes (chez qui tu dois forcément te fournir) de rassembler des productions indépendantes et un catalogue d’édition : J’ai lu avec grand intérêt les quelques feuillets du livre « Les pionniers du Reggae Français » de Joseph Musso. Je ne suis pas cité à l’intérieur, et ce n’est pas le seul oubli, loin s’en faut, mais aucun livre ne traitait pourtant ce sujet, il y avait donc de la matière. Comme trop de publications récentes autour du Reggae, la style est très universitaire et l’analyse du sujet s’effrite vite au détriment de témoignages et d’exemples, qui rappellent bien au lecteur comment est né ce mouvement chez nous, mais ne va pas très loin dans ses investigations…
Il n’a pas oublié ni Gainsbourg, ni Marley au Bourget, c’est le principal. Mais rien d’intéressant sur Concrete Jungle, la Péniche Rubis, la paillotte Coconuts, Nadette Duget, pas de témoignages de Simon, Aziz, Laye ou Ernest, pourtant ces pionniers là sont toujours vivants ! Ne parlons pas de Rosco, de Cliff à Paris (affiche jointe), de l’écho des Bananes, de Patrice Blanc-franquart ou de Claude Jannel… Il ne parle pas non plus de Marius Tresor mais n’oublie pas Jo Corbeau, c’est le principal !...

Bon, pour le matériel, on n’a pas besoin d’autres choses, sauf peut-être le cd d’Apple Gabriel, bien meilleur que son précédent, et ce serait un geste charitable en plus. Tu sais qu’il a vécu des temps difficiles, à l’Ouest et dans la rue, et c’est bien de le soutenir car pendant ce temps, les deux autres investissent un Espace Julien plein à craquer, un Dimanche à 19h, pour semer la bonne parole, avec un nouvel album, que du coup, je n’ai pas écouté…

A propos de concerts, tu ne t’es pas foulé toute l’année et n’a pas tenu tes engagements. Tu dis que c'est pas ta faute mais celle des organisateurs de concerts qui se volaient la vedette il y a quelques années, mais ne risquent plus aujourd’hui et son frileux. Il faut dire que quand on a vu Junior Byles à Bagnols cette année, entendu les propos incohérents de Tiken Jah, répété le même spectacle pour la troisième fois avec Horace Andy (alors qu’il aurait au moins pu en chanter une nouvelle de son dernier quoi !), on a du mal à se motiver pour le Reggae… Sans compter ceux qui trépassent, et cette année, la file d’attente pour atteindre le Zion a été longue, des anonymes comme notre pote Mohamed à nos stars comme Sugar Minott et Gregory Isaacs !

Après tout cela, j’en ai même oublié ma liste. Moi, je voudrai juste que tu trouves un bon président pour Haïti, un autre pour la Cote d’Ivoire (mais pas deux), et que tu reprennes le notre le plus vite possible, car il ne fonctionne plus du tout. J’aurai aussi bien envie d’un Home Studio audio vidéo, et promis que je ne passerai pas la journée à fabriquer des mash-ups à l’intérieur : Autant d’ordonnances musicales que je vous prépare toute l’année pour soigner les maux de la terre… Au fait t’as de la concurrence, je suis effectivement docteur toute l’année, mais Père Noël une fois par an, et je ne manquerai pas de vous dévoiler ce jour-là quelques petits médicaments prémixés qui vous feront le plus grand bien d’ingurgiter ! Le tout sur mes sites d'hébergement, mes réseaux sociaux, et même sur ce tout nouveau site en construction ! C'est vrai que ces derniers temps, j'ai animé peu de soirées, mais vous avez senti le froid?... Difficile de sortir, se coucher tard, à mon age fort avancé ! Pourtant, pour fêter Noël avant l'heure (je t'ai dit que je vais prendre ta place...), le Docteur reviendra derrière ses platines une ultime fois en 2010 : Une foire aux disques est prévue l'après-midi, à l'Ache de Cuba, pour tous ceux qui ne croient pas au père Noël et qui veulent se faire un petit plaisir pas cher... Après un apéro mix convivial, c'est Titou qui poussera le diamant sur ses galettes glacées et poussiéreuses jusqu'à tard dans la soirée, pour y dégager toute la chaleur des sixties, du Boss Sounds early reggae à la plus Soul de la musique latine, en passant par la plus Northern des Souls... Un Dancefloor animé pour une sélection Oldies, de quoi montrer un peu aux jeunes de quoi on se chauffe ! Bonne fin d'année, à celle prochaine et meilleure, et n'oublie personne ! Au fait, tu ne m’as toujours pas dis comment tu fais pour travailler un jour par an, et être heureux toute l’année ?...